Peter Heylands

artist and performer

{ Peter heylands }

L’art parle la langue de l’âme, une langue impossible de traduire. C’est pour cela que l’art sera toujours abstrait.

Ce que je recherche n’a rien à voir avec le vrai ou non vrai, il s’agit plutôt de l’inconnu, de l’inconscient et du mystère de l’âme.

 

Il faut du temps pour trouver l’âme derrière la peau. Peu importe ce que je peins, je reviens toujours au thème de l’amour et du mystère qui l’accompagne. Mon art déshabille; que ce soit un objet, un portrait ou autre chose. C’est ma façon personnelle de trouver l’essentiel dans les surfaces. Il n’y a rien de plus attrayant et rien de plus contestant que la peau autour de l’âme. Le corps est l’expression de l’esprit qu’il emballe. Et pour celui qui sait voir, le corps humain révèle une multitude de significations.  Etre nue est aussi un rappel à la terre.

 

La peinture sur musique

 

L’art noble de la musique est le trésor le plus important au monde. La musique représente la collaboration entre Dieu et l’homme.


Les chansons de Piaf, de Brel ou de Lara Fabian sont comme du miel qui enrobe notre âme humaine et qui s’étend sur les ailes du mystère. Ces chansons écrasent l’âme et nous rappellent notre être primordial.


Avec beaucoup de fragilité, ils trempent le pinceau dans leur propre âme et peignent leur propre nature en musique et en chanson. Voilà de quoi il s’agît dans l’art. Je pourrais peindre et repeindre et encore repeindre…l’oeuvre ne sera jamais fini.

 

Des artistes comme Piaf, Brel et Fabian sont comme le bleu de la mer. Plus profondément vous plongez dans l’obscurité et plus vous découvrez la fragilité, le mystère et la beauté….

 

Webdesign by Pixelmedia multimedia productions Sijsele-Damme